Voir & Dire : un réseau de personnes curieuses de l’art contemporain, un dispositif d’accueil des artistes et de leurs œuvres à Saint-Merry, église du centre de Paris, un lieu d’expositions et de débats, un site internet de formation et de découvertes...


Accueil > Artistes invités > Artistes présentés antérieurement > Anamorphose / Souscription et réinsertion par l’art


Anamorphose / Souscription et réinsertion par l’art



Avec Anamorphose la création artistique devient passerelle, vecteur de réinsertion. Une souscription par Internet a été lancée et le projet a reçu le financement attendu.

Anamorphose : une autre manière de concevoir le sens social des œuvres d’art.

Cliquez sur la plateforme de dons

L’objectif d’équilibre minimum de l’opération a été atteint le 24 octobre. Aussi les nouveaux dons vont être utilisés pour construire des projets artistiques avec les exclus. Continuez à donner.

Lire article de Voir et Dire et retrouvez toutes les photos

Cliquez pour visionner le film de la Nuit Blanche

Anamorphose est une vaste sculpture vivante, lumineuse et sonore : dans des poches luminescentes, poussent des boutures de tradescantia, plante modeste que l’on connaît mieux sous le nom de misère - plante porte-bonheur en Amérique Latine et en Espagne- où on l’appelle « amor de hombre », amour de l’homme.

Pour monter Anamorphose, l’artiste, Pascale Peyret, a réuni des personnes de la rue et des bénévoles qui souhaitent s’investir dans ce projet. La dimension symbolique d’Anamorphose change, la création artistique devient passerelle et vecteur de réinsertion.

Du fait de l’insuffisance des subventions, une opération de micro funding a été lancée. Ce type de mécénat est fréquent dans les pays anglo-saxons, notamment pour le soutien aux jeunes œuvres musicales. Il s’agit de récolter de l’argent par Internet via une plateforme originale totalement sécurisée. Ici, pour la Nuit Blanche 2013, la collecte sera entièrement versée à l’association "Aux captifs, la libération" qui assure avec les bénévoles la naissance de l’œuvre.

Cliquez sur la plateforme

Dons et contre dons

  • 5 - 10 €  : un grand merci
  • 50 € et plus : un café partagé et un lien vers la vidéo qui sera produite cette nuit du 5 octobre, à Saint-Merry
  • 100 € et plus : le café, le lien, la déduction fiscale et votre nom au générique du film Anamorphose
  • 500 € et plus  : le café, le lien, la déduction fiscale et votre nom au générique du film Anamorphose ainsi qu’une invitation au Banquet des amis d’Anamorphose
    En donnant pour la fabrication de l’œuvre, vous soutenez une association qui fait un travail formidable : votre argent servira à la mise en place d’Anamorphose et à la création de nouveaux ateliers et projets pour réinsérer par l’art exclus, gens de la rue, personnes en situation de prostitution. Grâce à vos dons, de nouveaux projets se multiplieront après Anamorphose.

La création artistique sous toutes ses formes devient pour l’association "Aux captifs, la libération", un axe fort d’aide aux gens de la rue, personnes sans-abri et personnes en situation de prostitution.

Le 17 octobre, journée mondiale de lutte contre la misère, a été l’occasion de créer un nouvel événement marquant le début de l’essaimage et de la dispersion de l’installation. Les visiteurs de passage à Saint-Merry ont été invités à emporter, transmettre et prendre soin de ces boutures de « amor de hombre ».