Voir & Dire : un réseau de personnes curieuses de l’art contemporain, un dispositif d’accueil des artistes et de leurs œuvres à Saint-Merry, église du centre de Paris, un lieu d’expositions et de débats, un site internet de formation et de découvertes...


Accueil > Actualité > François Kenesi. Les demoiselles de Stonehenge


François Kenesi. Les demoiselles de Stonehenge



François Kenesi est photographe, architecte et dessinateur. La rigueur de sa démarche allie tous ces talents pour étonner. Pour un lieu de l’art contemporain très peu connu, la Fondation Hi-Mediadans le 12ème arrondissement de Paris, il rassemble à la fois des œuvres in situ, faites pour le hall d’accueil et ses dix petits panneaux donnant sur l’espace circulaire, ainsi que des œuvres personnelles qui viennent de son atelier.

Il transfigure ce lieu très design et lui confère des fondations lointaines, les monolithes de grès du célèbre site anglais Stonehenge, dont le nom signifie ‘les pierres suspendues’. Il contacte l’échelle de temps et garde l’esprit des mots : ses dix dessins de graphite aux tonalités décroissantes, représentent des pierres mystérieuses qui flottent entre ciel et terre. Il lie l’archaïque et le questionnement sur la réalité de l’espace, comme l’était le monolithe imaginé par S Kubrick dans son film "2001 Odyssée de l’espace".

François Kenesi introduit dans ces dessins de l’étrangeté qui a a voir avec le ciel, une sorte d’univers spirituel concret doté de repères rigoureux, des dessins parfaitement ordonnés, dans le réel de la photo. Le banal est perturbé par des signes mystérieux.

L’œuvre est un croisement de rigueur et de poésie.

À découvrir avant le 26 septembre 2015, 6 Place du Colonel Bourgoin 75012 Paris

Lire aussi l’article V&D
et
l’analyse d’Axelle Simon