Un site de découvertes de l’art contemporain en résonance avec le projet culturel et spirituel de Saint-Merry-hors-les-Murs


Accueil > Actualité > KHALED DAWWA. DEBOUT, WRAPPED

KHALED DAWWA. DEBOUT, WRAPPED

lundi 18 octobre 2021

À l’occasion de la Nuit Blanche 2021, samedi 2 octobre, l’environnement direct de l’église Saint-Merry s’est modifie temporairement et le Socle change a changé d’aspect.

En effet, la statue de Khaled Dawwa a connu un tel succès qu’il a fallu la restaurer, et d’abord la protéger des intempéries en l’enveloppant. Ce qui rappelle rappelle une autre œuvre…
L’artiste syrien réfugié politique en France a sculpté une figure générique du tyran qui excède la dénonciation de la tyrannie de Bachar-el-Assad, car il vise toutes les formes d’oppression politique, sociale, économique, et religieuse. Son personnage devient un symbole universel. Il est LE POTENTAT. Lire article V&D >>>

Le public a si bien compris l’œuvre que non seulement il conspue le personnage oralement, mais monte dessus et altère le matériau qui est fragile (de la mousse polyuréthane recouverte de plâtre et peinte à la façon d’un bronze ancien).

La restauration a commencé sous la pluie et nécessitait un bâchage. L’occasion était trop belle pour ne pas la rater : le WE du 2-3 septembre de la Nuit Blanche 2021 est aussi le dernier de l’installation de Christo et Jeanne-Claude « L’Arc de Triomphe Wrapped » !
Voir et Dire avait déjà fait un article sur leur œuvre très populaire. Lire article V&D >>>

Khaled Dawwa et Thomas le régisseur du Socle ont donc repris les mêmes codes de l’empaquetage, mais en l’interprétant autrement avec leur cordelette rouge. Les visiteurs ont pu se livrer ainsi à bien des commentaires.


Jean Deuzèmes