Voir & Dire : un réseau de personnes curieuses de l’art contemporain, un dispositif d’accueil des artistes et de leurs œuvres à Saint-Merry, église du centre de Paris, un lieu d’expositions et de débats, un site internet de formation et de découvertes...


Accueil > Artistes invités > Artistes présentés antérieurement > Anna Simone Wallinger. CONTAINER (Conteneur)


Anna Simone Wallinger. CONTAINER (Conteneur)



Une mise en alerte sur les centres de détention. Une exposition à Saint Merry du 27 mars au 9 avril 2011.

Le vendredi 1er avril, cette exposition donnera lieu à la lecture à plusieurs voix de témoignages extraits de l’ouvrage collectif de la Cimade « Chroniques de rétention », publié chez Actes Sud, et à un débat organisé par la CIMADE et le Réseau Chrétiens Immigrés. Anna Simone Wallinger sera présente et parlera de son œuvre.

Dans le cadre de Saint-Merry, la projection des diapos se fera dans un espace clos à l’entrée de l’église, le claustra. Une expérience de l’enfermement et du temps qui passe, toujours le même.

Anne Simone Wallinger présente son projet

« Les réfugiés et les demandeurs d’asile qui arrivent à Berlin sont rassemblés dans une zone industrielle située juste à la sortie du quartier Berlin-Spandau, célèbre par sa prison qui a accueilli des condamnés nazis et a été détruite en 1987.

Ce centre d’hébergement qui ressemble à un ensemble de conteneurs est le point central de rassemblement.

Ce foyer est temporaire : à l’étape suivante de leur parcours, les personnes sont expulsées ou transférées vers un autre centre ou encore relogées dans un appartement privé.

Tandis que leur demande d’asile est traitée par l’administration, ces hommes vivent dans des limbes, dans une sorte d’espace sous vide.

Sensible à ces enjeux qui relèvent d’un problème politique, j’ai choisi pour objet de mon travail la vie de ces personnes qui ont accepté de me laisser partager leur logement et leur histoire. Douze heures par jour dans ce foyer-conteneur : à chaque demi-heure, une photographie a été prise à partir du même point de vue

Le projet se nourrit de l’interaction avec les habitants, qui mettent en scène leur propre vie : ils se révèlent dans la confrontation ou dans l’indifférence à leur situation de vie et à l’espace qui leur a été alloué. Pour certains, le lieu devient un refuge personnel et un espace libre ; pour d’autres, le foyer-conteneur est vécu comme un non-lieu »

DANS UN SECOND ARTICLE, V&D VOUS PROPOSE UN DOSSIER DE DÉCOUVERTE SUR LA PHOTOGRAPHIE OBJECTIVE ALLEMANDE (ÉCOLE DE DÜSSELDORF) DANS LAQUELLE L’ARTISTE A PLONGÉ UNE PARTIE DES SES RACINES. LIRE LE CHAPEAU INTRODUCTIF OU DIRECTEMENT LE DOSSIER

Un message, un commentaire ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?





Votre message





Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.