Voir & Dire : un réseau de personnes curieuses de l’art contemporain, un dispositif d’accueil des artistes et de leurs œuvres à Saint-Merry, église du centre de Paris, un lieu d’expositions et de débats, un site internet de formation et de découvertes...




Accueil > Artistes invités > Exposition en cours ou à venir > APRÈS – AFTER. Le sens de l’exposition d’été 2020


APRÈS – AFTER. Le sens de l’exposition d’été 2020



L’exposition d’été de Saint-Merry a pris racine dans le temps d’incertitude du déconfinement. Six artistes parlent de l’APRÈS dans des langages différents : la beauté et l’innovation sont au service de la réflexion.

Comment faire que cela ne soit plus comme AVANT ? Et que sera l’APRÈS ? En avons-nous peur ? Ou l’appelons-nous de toutes nos forces ? Qu’attendons-nous de l’autre ?

Des mois d’épreuve, de remise en cause individuelle et collective, d’inquiétudes sur l’avenir et la menace d’une « deuxième vague » ont fait surgir ces questions et beaucoup d’autres. L’exposition n’est pas directement religieuse. Mais nourrie des incertitudes que la période de pandémie a fait surgir, elle ouvre, par l’art, à la réflexion et au dialogue, à l’échange avec les visiteurs qui passent le seuil de l’église, et, paradoxalement, à un autre regard sur le riche patrimoine de cette église du XVIe.

Faire la visite in fine


Le Collège des arts visuels chargé de la programmation des expositions à Saint-Merry, a fait appel à six artistes avec lesquels il a noué un dialogue riche et libre. Tous les médiums sont ici mobilisés.

-  RERO, dans le transept, a fait du titre même de l’expo l’objet de son œuvre « Réel Virtuel Spirituel » . Les traits sur ses aphorismes pleins d’humour sont des sortes de points d’interrogation adressés à chacun. « Après » est en 4 langues, car la COVID ne connaît pas les frontières.Lire>>>

-  Isabelle Terrisse est décédée brutalement en avril. Son œuvre est restée inachevée, la maquette rend compte du projet initial. Ce face-à-face suscite l’émotion. Placé à Saint-Merry, « Nid douillet » ne contribue-t-il pas à l’Après de sa vie humaine ?Lire>>>

-  ARYZ avec ses lions dominant le dompteur pose la question des conflits entre les hommes, entre les hommes et les animaux. Quelle en est la cause ? Comment aborder la paix dans l’Après ? Cette œuvre « La Cause / La Causa/The Cause »est aussi l’occasion de découvrir les animaux peints ou sculptés dans l’église, dont quatre lions. Lire>>>

-  Claudie Titty Dimbeng avec « Le Passage » évoque un rite d’initiation au féminin, sur un mode universel. La vie de chacun est scandée par des évènements ou fêtes symboliques qui invitent à passer vers un autre chose à construire. Lire>>>

-  Valérie Simonnet, dans la crypte, parle du confinement qu’elle a vécu comme photographe. Son regard plein de tendresse et de respect sur ses voisins aurait pu être posé sur vous. Lire>>>

-  Les EpouxP ont fait une expérience spirituelle de photographe durant le confinement. Leur œuvre, d’un grand dépouillement, s’inscrit dans la lignée des Cènes picturales. Les artistes traduisent le geste de partage du Christ dans un Après permanent, évoquent une présence. Lire>>>

Saint-Merry aimerait être un « avant-goût » de l’« Après » pour les visiteurs de 2020.

Jean Deuzèmes

Visitez l’expo en vidéo

"Après-After". Clefs de lecture de l'exposition d'été 2020 à Saint-Merry from Voir & Dire on Vimeo.


76 rue de la Verrerie 75004 Paris
Lundi-vendredi de 11h30 à 19h ; samedi de 11h30 à 18h30. Dimanche après le concert débutant à 15h

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.